Dans cet espace, nous essayons de répondre à vos questions les plus fréquentes. Nous présentons nos excuses aux auteurs de ces questions pour avoir « synthétisé » leur propos. Nous les remercions pour leur compréhension.

A l'intérieur ou à l'extérieur d’Europe ?

Question: « Les exemples sur votre site sont plus sur les missions hors Union Européenne. Que se passe-t-il pour des missions se déroulant à l’intérieur de l’UE ou en Suisse. »

Réponse:Nous intervenons principalement dans les pays en développement. Le seul pays européen dans lequel nousopéronsest le Royaume-Uni.

Pour connaître le système de protection sociale des pays d’UE,Link to ‘Link’

Les consultants ?

Question: « Votre discours semble être dirigé vers les PME/PMI. ‘Portez’-vous également les consultants qui trouvent eux-mêmes leur mission ? »

Réponse: Oui nous « portons » également les consultants.

Travailler en France, Belgique ou Allemagne avec un contrat britannique ?

Question: « J’aimerais continuer à diriger ma petite société en France tout en étant salarié de votre structure britannique. Ainsi je profiterai des charges sociales anglaises. J’ajoute qu’il sera très facile pour moi de devenir résident britannique. Quel « montage » de contrat me proposez-vous ? »

Réponse: Votre requête est illégale. N’oubliez pas qu’en France c’est la loi de territorialité qui s’applique. C’est-à-dire que comme vous travaillez en France, toutes vos charges sociales sont à payer en France – même si vous devenez résident Britannique !!! Ceci s’appliquera aussi bien à vous qu’au plombier Polonais qui viendra travailler en France, en Belgique, en Allemagne ou bien ailleurs en Europe.

Et vos tarifs ?

Question: « Vous dites que malgré votre marge, vos clients et vos ‘portés’ font des économies considérables. Comment peut-on vérifier ceci sans avoir vos tarifs ? »

Réponse: C’est très simple. Communiquez nous votre cas. Nous vous poserons éventuellement quelques questions. Et ensuite nous vous enverrons une ou plusieurs simulations salariales correspondant à votre cas. N’oubliez pas que chaque cas est différent. Il ne suffit pas de prendre un salaire et le multiplier par un coefficient. Il faut également connaître votre catégorie au niveau des assurances. Nos frais administratifs sont un pourcentage « dégressif » du montant à facturer